Qu’est le jeu de peindre ?                                                                                                                    

Il s’agit d’un jeu avec des règles qui contribuent qu’à la manifestation de la spontanéité  et ne doivent pas se limiter. La différence entre le jeu de peindre et d’autres jeux c’est qu’il n’y pas d’autre but à lui que de puiser dans vos ressources intérieures, dans votre imagination. Il n’y a pas de public, pas de concurrence, pas de fin ou de récompense.

Comment ça marche ?

Une fois par semaine pour 1h30 (45 minutes pour les moins de 5 ans) les participants de tout âge se partage la table-palette avec ses 18 couleurs et 3 pinceaux chacun.

Les couleurs peuvent être mélangées si besoin est, et peindre avec les doigts est sans danger si on le souhaite.

On peint debout, le papier blanc est fixé sur un des 4 murs. Il n’y a pas de thème imposé ni de contrôle à la fin. Le praticien stimule la spontanéité et s’assure que les participants disposent du matériel nécessaire.

Le nombre minimum de participants est de 5 et maximum de 12.

Que deviennent les peintures ?

Les peintures sont archivées à l’atelier. Les gens ne viennent pas pour produire un travail artistique pour le regard des autres mais pour vivre une expérience au présent.

Puis-je essayer une fois ?

Pour développer n’importe quelle compétence il faut du temps et de la patience.  Une séance unique n’est pas appropriée pour découvrir les joies du jeu.

Nous avons été entrainé à être raisonnable, c’est comme cela qu’une part de nous est devenue rigide ce qui demande du temps à se reconstruire. Ce qui ne veut pas dire qu’une personne ne sera plus raisonnable, mais sera aussi spontanée. Pour en savoir plus contactez-nous.

Puis je le faire à la maison ?

Après un certain temps la formulation peut se manifester en-dehors du Closlieu mais jamais avec la même intensité. L’atelier conçu spécialement avec la table-palette, le matériel de haute qualité, les murs, les règles du jeu, sans distractions extérieures, le groupe avec sa continuité et le praticien au service des participants, tout cela fait partie du jeu de peindre et ne peut pas être reproduit à l’extérieur.

Que peuvent faire les parents à la maison ?

Ne posez pas de questions comme « que voulais-tu dessiner ? ». Ou « est-ce un avion ? », etc. Soyez simplement observateur, donnez-leur le temps et l’attention dont ils ont besoin.

Pourquoi ne faut-il pas louer l’enfant pour sa peinture ?

Le processus de peindre est plus important que le résultat. L’enfant doit avoir confiance en ses propres ressources et en ses besoins. S`il est complimenté l’intention de l’expression va primer et la prochaine fois qu’il peindra il le fera en sachant qu’il sera analysé, qu’on attend quelque chose de lui.

La manifestation spontanée sera absente.

Est-ce-qu’il y a un effet thérapeutique ?

Le jeu de peindre n’est pas une thérapie,  cela peut prévenir un besoin de thérapie. Dans la art-thérapie le patient doit dire ce qu’il ressentait lorsqu’il peignait, alors que pour le jeu de peindre le processus de l’expression est l’activité qui compte. Personne ne doit se justifier

Les places sont limitées, réservez tôt! Nous confirmerons bientôt la disponibilité.